One, TWO. [Soundcheck #2]

L’idée de mon expatriation étant notamment de tester l’english way of life (je l’ai suffisamment répété dans mes centaines de mails de réponses à des annonces de coloc), après la salle de concert, j’ai suivi Elo à un open mic.
De base, ce type de soirée me fait frémir. C’est un peu quitte ou double (et plus souvent quitte, soyons honnêtes), mais ma confiance dans le talent britannique est illimitée alors je franchis le seuil de The Spotted Cow sans crainte.

Spotted
Force est de constater que le niveau est là. Mis à part un type qui devrait définitivement arrêter l’harmonica (mais globalement, qui peut réussir à tenir un public en haleine avec un set d’harmonica solo, je vous le demande !?), les musiciens se succèdent et aucun ne me donne envie de fuir. Sauf l’harmonica donc, mais ça tombait bien, à ce moment-là j’avais envie d’aller visiter une autre pièce du bar.

Ma troisième exploration sonore m’emmène dans un sous-sol du côté de Stokes Croft. FAG, une webradio, underground, dirons-nous, y organise environ une fois par mois des sessions live retransmises sur les internets.
Trente personnes qui boivent de la bière en canette devant un(e) musicien(ne) autiste dans un basement, sous le patronage de Guy Fawkes, je ne peux vous dire à quel point cela correspond à mon fantasme d’une soirée anglaise.
Je suis RA-VIE !
(Et j’en profite pour vous dire que la bière polonaise Tyskie est tout à fait convenable dans ce genre de circonstances)

IMG_20131018_222720

La première à jouer fût une jeune femme qui se produit sous le nom de Twin (alors qu’elle est toute seule) (ou alors il y a une histoire de jumeau parasite derrière tout ça et dans ces cas-là JE NE VEUX ABSOLUMENT PAS LE SAVOIR).
Un seul « morceau » d’environ 25 minutes, j’aurais pu trouver ça chiant, mais cette mélopée complètement envoutée. J’avais l’impression d’être un petit oiseau survolant la campagne (et pourtant j’avais même pas encore fini ma première bière).
Pour ceux qui l’ont vu, ça m’a évoqué la BO de Clean, le film d’Olivier Assayas, et les morceaux interprétés par Maggie Cheung.

Le deuxième set était assuré par Call back the giants, un type tout seul aux claviers. C’était pas désagréable mais je suis moins entrée dedans.
Et la soirée se poursuivait avec un DJ set de Paul Allen et Ross mais j’ai lamentablement abandonné la partie, c’était déjà beaucoup trop d’émotions pour mon cerveau.

IMG_20131018_225131

Advertisements

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s