L’exception culturelle

Il y a quelques semaines, ma coloc me demandait ce qui me manquait de France. J’ai répondu bêtement « Ben… Rien… » en trouvant la question un peu stupide étant donné que je ne suis pas partie depuis si longtemps et c’est toujours comme si j’étais en vacances.

MAIS, depuis, je me suis rendue compte qu’il y avait effectivement une chose qui me manquait : LE CINEMA FRANÇAIS.

Oui parfaitement ! Je vous entends déjà ricaner derrière votre écran, il est de bon ton de se gausser du cinéma hexagonal, qui n’est pas sans clichés ni toujours merveilleux je vous l’accorde.

Il n’empêche que je suis déçue de ne pas voir pu voir Au bonheur des ogres ou La vie domestique .
Et je ne vous parle même pas de Les garçons et Guillaume, à table ! C’est un supplice. Pour faire passer la pilule j’essaye de me remémorer la pièce dans les moindres détails, mais je l’ai vu il y 3 ans autant dire que ce n’est plus de première fraicheur dans mon cerveau.

Je fus donc ravie en voyant Blue is the warmest color à l’affiche de mon cinéma préféré cette semaine. Pensez-donc, après tout le boucan qu’on s’est tapé autour, je mourrais d’envie d’avoir ma propre opinion !

IMG_20131125_181839

(Vous constaterez que l’affiche anglaise est bien plus jolie que la française) (ce qui n’est certes pas compliqué) (c’est à se demander qui a fait ce choix) (quelqu’un de mal intentionné visiblement)

Finalement c’était pas si mal d’être dans l’ignorance…

Première chose, je ne sais pas pourquoi j’étais persuadée que le film durait 2h15, ce qui est long mais tout à fait négociable avec le talent de Kechiche. En fait c’est 3h. Et là c’est trop long, dans tous les cas, et dans celui-ci particulièrement.
Ensuite, je le savais déjà plus ou moins, mais c’est confirmé : je n’aime pas Léa Seydoux. Ce qui est un inconvénient majeur pour apprécier un film de 3h dont elle tient un des rôles principaux.
Et enfin, je connaissais déjà l’histoire pour avoir lu la BD de Julie Maroh dont le film est « librement » adapté.

Il y a de belles choses dans La vie d’Adèle.
Kechiche réussit à rendre passionnant les cours de français et Marivaux, exactement comme dans l’Esquive. Il y a de beaux plans, des scènes fortes, des personnages intéressants. La première heure, qui se concentre sur la vie d’Adèle adolescente en classe de 1ère est réussie.

Mais j’y ai vu tellement d’autres aspects déplaisants qu’ils les ont balayées.

L’usage des gros plans à outrance déjà. Particulièrement quand c’est pour filmer des gens qui mangent la bouche ouverte (oui je sais, ça peut paraître anecdotique, mais quand ça se répète sans cesse, c’est pénible).
Je ne sais pas ce qu’a ressenti Adèle Exarchopoulos quand elle a vu le montage final pour la première fois mais à sa place je pense que je me serais coupé les veines avec une enveloppe de me voir sous ces angles.

Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh racontait une belle histoire d’amour, avec beaucoup de sensibilité, de sensualité, de réalisme, de tact, d’émotion. A peu près tout ce que je n’ai pas retrouvé dans le film d’Abdellatif Kechiche.
La vie d’Adèle est dur, cru, froid, triste, désespérant, et long. Je l’ai déjà dit mais vraiment, long. Avec des scènes (genre celle de la dictée, de l’école en général) qui trainent et/ou sont assez inutiles, de mon point de vue en tout cas.

Sans parler de la fameuse scène qui vaut au film d’être interdit aux – de 18 ans, 15 minutes de p0rn (apparemment en vrai ça dure 6 minutes, mais ça parait bien le double…) complètement pénibles et assez dégueulasses (mais je dois être prude).

J’ai bien conscience d’avoir dû passer à côté d’un truc, vu l’engouement général, mais vraiment ça ne m’a pas convaincu.
Je vous recommande donc de lire la BD de Julie Maroh, dont les dessins sont aussi magnifiques que l’histoire !

La semaine prochaine ils passent Jeune & Jolie de François Ozon (que j’ai déjà vu), ainsi que Marius et Fanny de Daniel Auteuil. Je suis à deux doigts de tenter Marius, juste pour me faire une cure de Raphaël Personnaz Marseille.

Advertisements

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s