København [Part III]

Je le savais en calant mes dates de séjour, le lundi c’est pas l’idéal car toutes les attractions/institutions/musées sont en générales fermées, mais heureusement, mon petit plaisir à moi, c’est de visiter les cimetières ! Et là, y’a pas de jour de fermeture !

En plus, selon mon guide, l’Assistens Kierkegaard est un des lieux préférés des danois pour se balader. Et effectivement, je croise des joggeurs, des parents avec leurs poussettes et des bandes de potes entre les tombes. Ainsi qu’un bonhomme de neige.

P1230365

P1230368

Je tombe sur la tombe (vous l’avez !?) de Kierkegaard où un danois qui passait par là me propose de traduire l’épitaphe en échange d’un briquet pour allumer sa clope. Je serais bien en peine de vous le retranscrire car, du danois ancien adapté au nouveau danois, traduit en anglais et compris en français, je suis pas sûre de l’exactitude des mots.

P1230366

J’aurais donc vu sa tombe avant de lire ses bouquins (non mais c’est en projet hein) (il est dans ma liste « Il faudrait. Il faudrait…») (encore une).

Je poursuis mon exploration de Nørrebro, ce haut-lieu de la gentrification copenhaguoise, avant de retraverser un canal dans l’autre sens en regardant les mouettes chiller sur la glace.

P1230379

Je jette un coup d’œil au jardin botanique mais je sèche, l’intérêt par ce temps me semble très très réduit (déjà qu’en temps normal…).

A ce niveau-là, je suis revenue dans les rues du plein centre et je m’échoue au Kaffe Kys (so cute) pour un chocolat chaud et une part de gâteau noisette-banane. Je repars allégée de 11€ avec une petite larme qui roule le long de ma joue (et ce n’est pas à cause du froid).

IMG_20140203_160556

La vitrine du magasin Lego

La vitrine du magasin Lego

P1230382

Je vous passe les détails de mes pérégrinations dans le dédale de l’hyper-centre mais je continue d’éliminer mes graisses.

Je dois dire que je suis moyennement douée pour le #foodporn.

Je dois dire que je suis moyennement douée pour le #foodporn.

Là, c’est le moment où je me suis dit que j’avais pas assez faim pour un burger, que j’ai compris que je ne savais apparemment pas ce qu’était des nachos  et que ma banque a appelé pour savoir si je m’étais fait tirer ma carte bleue.

Après cette ventrée de cheddar, je suis rentrée à l’auberge en constatant que c’était définitivement naze de voyager seule une fois la nuit tombée.

Advertisements

2 thoughts on “København [Part III]

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s