… [Soundchek #11]

J’ai très clairement pris du retard dans mes live report. D’une parce que j’ai bien conscience que ça n’intéresse que mon moi futur à la mémoire défaillante, et de deux parce que le temps qui passe à une vitesse fooolle, une vie trépidante, un agenda overbooked… Ouais ok, la flemme.

Et pourtant j’ai vu du concert qui redonne foi en la musique (si tant est qu’on l’ait perdue) !

La semaine dernière j’ai été sur mon bateau préféré (aka celui qui est à quai, sur une rivière, et qui ne bouge pas) pour voir TOY. Et c’est là que c’est vraiment moche la vieillesse parce que c’était il y a pile une semaine mais je suis incapable de me rappeler de la première partie.

Mais l’essentiel est que je me rappelle bien de TOY parce que c’était dément comme set !

Eclairés en contre-jour, (mais avec des jolies couleurs), je serais bien en peine de reconnaitre les 5 musiciens si je les croisais dans la rue, et cette ambiance travaillée s’accorde parfaitement avec leurs morceaux psychés.
Je me suis laissée doucement cueillir par la musique pour finir en quasi transe, et putain ce que c’est bon quand ça arrive ! Je ne développerais pas plus, quand ça passe comme ça par l’épiderme, il faut juste le vivre.

Je me suis forcément dirigée vers le merch à la fin du concert où j’ai acquis le nouvel album, Join the dots. (Apparemment je me suis fait avoir car j’ai demandé leur meilleur album et de l’avis des spécialistes, c’est le premier.) (Celui-ci étant tout de même très très recommandable) (et l’artwork remarquable)

Tiens entre temps j’ai retrouvé le nom du support band : The Proper Ornaments. De là à me souvenir de leurs têtes et de leur concert……
Après rafraichissement de mémoire grâce à Facebook, c’était pas mal, un des musiciens m’a fait penser à Alvaro de la Nouvelle Star (on ne peut pas avoir QUE des références pointues), et le guitariste/chanteur était intéressant.

Deux jours plus tard, j’étais de retour au Thekla pour un groupe choisi uniquement sur la base de son nom : Nordic Giants.

Ça a commencé avec Kalu Kalae, dont le chanteur est le sosie d’Ezra Miller (ce qui est un peu perturbant mais pas désagréable), qui joue une sorte de rock tribal avec des accents de 30 seconds to Mars. L’originalité tiens au fait que le groupe est composé d’un mods, d’un hipster, d’un normcore (j’ai appris le mot ce matin et je pense pas avoir moult occasion de le ressortir), d’un gothique et d’une métalleuse, ce qui donne une hétérogénéité visuelle surprenante.

Une Jamaica plus tard, Nordic Giants prend place.
Un écran en devant de scène, un écran en fond de scène, le reste plongé dans le noir, un morceau  débute en même temps qu’un court métrage d’animation et sans que je puisse dire si les musiciens sont devant leurs instruments ou pas.

Je finis par les distinguer, ils sont deux, habillés et grimés entre hommes primitifs et corbeaux voguant entre claviers, batterie, guitare, trompette, nous servant la bande originale d’une dizaine de courts-métrages.
C’est beau, c’est très beau. C’est hypnotisant. C’est une expérience visuelle et auditive captivante de laquelle nous sortons hébétés et ravis.

Vous pouvez allez vous régaler de leurs morceaux post rock sur leur site internet, mais rien ne vaudra le live fabuleux qu’ils proposent.

Advertisements

4 thoughts on “… [Soundchek #11]

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s