Arles. En juillet.

24 heures en Arlésie. Une nuit de l’Année. Des Rencontres. Un Forum. Des Ateliers.

P1240019 IMG_20140712_145537 P1240022 P1240023 P1240026b P1240034

(Photo encadrée : “Ester & Armando” d’Olivier Jobard)

P1240038 P1240053 IMG_20140712_165101 P1240064 IMG_20140712_184038 P1240068

Mes minuscules recommandations d’amatrice inculte : Ciril Jazbec “On thin ice” (Gratuit – Grande Halle des Ateliers SNCF), Hans Eijkelboom et Jos Houweling dans le cadre de “Small universe” (Payant – Grande Halle des Ateliers SNCF), Nadav Kander “Dust” dans le cadre du Prix Pictet (Payant – Grande Halle des Ateliers SNCF), Delphine Schacher “Petite robe de fête” et Maud Bernos “Blue Eyes” (Gratuit – Galerie SFR Jeunes Talents).

Ainsi qu’une drôlement belle surprise en entrant dans au 18 rue de la Calade, un hôtel particulier abandonné, retapé éphémèrement par l’Agence Myop pour des expositions sur trois étages.
Dont celles, entre autres, d’Olivier Monge “Jour blanc – Nuit blanche” et “Montagne urbaine”, celles de Lionel Charrier, Pierre Hybre, Olivier Jobard, Alain Keler et Ulrich Leboeuf “Oubliés de nos campagnes” en partenariat avec le Secours Catholique (qui donnent légèrement envie de se pendre, je préfère prévenir), celle de Julien Pebrel “Haut Karabagh”.
Et ce lieu, incroyable, en plein cœur d’Arles.

Advertisements

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s