Mag ik een biertje

AMSTERDAM [PART I]

Pour adoucir la peine que vous avez pu deviner dans le pénultième article, je me suis offert un week end à Amsterdam.
Ça tombait bien, il s’avère que j’y connais quelqu’un. Globalement, je trouve que c’est important de savoir choisir ses amis en fonction de leur potentielle bougeotte, histoire d’avoir des plans hébergements sympas (d’ailleurs si, toi qui me lis, tu habites Rome, Berlin ou Stockholm, sache qu’on peut devenir potes très rapidement).

Pour des questions d’anonymat, nous appellerons l’ami en question « AB » (vous pouvez imaginer que j’ai passé trois jours en compagnie d’Alain Badiou, Aurélien Bellanger, Axel Bauer ou Alexandre Bompard, selon vos préférences)

Je vous passe les détails de mon trajet jusqu’à l’aéroport de Nice Côte d’Azur, ce n’est pas follement passionnant, il a plu et je me suis auto-qualifiée d’idiote pour n’avoir pas songé un seul instant que le quartier (et les places de parkings) aient pu bouger depuis ma dernière visite il y a quatre ans.

Installée dans l’avion après environ 45 minutes d’embarquement (c’est la première fois que je voyage avec Transavia, j’ai jamais vu une telle lenteur), je me suis rapidement aperçue que j’étais entourée de gens parlant une langue étrange et peu mélodieuse dont je ne comprenais un traitre mot (j’exagère un peu, le type devant moi écoutait le podcast des Grosses Têtes sur sa tablette, j’en ai déduis qu’il était français).

C’est la première fois que je me sens autant perdue en entendant des discussions (oui parce que je suis fluent en danois). J’ai vite checké Google Translate pour connaitre les mots de base, mais après avoir lu « alsjeblieft » (qui signifie « s’il vous plait »), j’ai déclaré forfait.

 

Comme je suis un peu débrouillarde, j’ai quand même réussi à prendre le RER jusqu’à Amsterdam Centraal où m’attendait AB. J’y ai découvert que les hollandaises usaient de la duckface en faisant des selfies à la GoPro et qu’il existait des vélos pliables en deux (genre pouf pouf, je replie la roue sur l’autre roue, tranquillou bilou).

Après une traversée de quelques minutes en ferry, nous avons accosté à Noord, j’ai sorti de mon sac des crêpes et de la raclette, m’acquittant ainsi de mon droit de séjour.

 

Vendredi, bon pied bon œil, nous avons commencé par The Eye, la nouvelle cinémathèque, qui faisait évidemment partie de ma shortlist.
Le bâtiment ressemble un peu à tout, ou à rien, selon de quel point de vue on se place, mais l’intérieur est assez grandiose, avec un café sympa qui donne sur la rivière. Aventureux comme pas deux (enfin si, en l’occurrence) nous avons pris nos billets pour l’exposition d’Anthony McCall.

Avouons que le propos sur les projections de lumières tenu dans la première salle m’a laissé très perplexe (j’ai rien compris). La suite était magnifique, il n’y avait rien à comprendre, c’était la mise en application des dessins précédemment exposés.
Une salle immense, dans le noir, avec diverses installations formant un travail sur les faisceaux de lumière et la matière lumineuse. C’est beau, apaisant, mystérieux, tout à fait indescriptible mais si vous avez l’occasion de croiser ce nom, Anthony McCall, soyez curieux ! (Il semblerait qu’il soit exposé à Hambourg actuellement)

P1240537

P1240544

C’est donc ravie que j’ai entamé de me faire guider dans les rues du centre-ville d’Amsterdam, avec un nombre d’infos conséquent, que je n’ai sans doute pas toutes retenues, mais c’est agréable de ne pas avoir besoin de mettre son nez dans le Petit Futé pour avoir des explications !
J’apprends notamment que le symbole de la ville sont les Trois Croix, ce qui me fait drôlement rire rapport à une private joke que je ne dévoilerai pas ici (c’est le propre d’une blague privée) et j’hallucine du nombre de vélos au m². Comme à Copenhague j’ai manqué de me faire renverser une bonne douzaine de fois…

P1240545

P1240547

P1240548

Une première pause chez t’Smalle, conseillé par le guide (pas AB, le Petit Futé), un Café brun charmant. Même si du coup, je m’interroge sur la typicité du truc, étant donné qu’on n’a plus le droit d’y fumer… Est-ce qu’au fur et à mesure ça va devenir des Cafés beiges ?

(Le côté typique était de toute façon mis à mal à partir du moment où le barman nous a servi un palet breton avec le café)

Deuxième stop de ma short list : le FOAM, musée de la photo. Une première expo assez anecdotique de JH Engström, suivie de celle, très très belle de Vivian Maier. Qui m’a donné envie de voir « A la recherche de Vivian Maier », le film sorti cette année au ciné, qui lui est consacré.

P1240549

P1240555
Etant donné qu’en 4h, nous avions tout donné au niveau de la caution culturelle du séjour, nous avons ensuite mis le cap sur un dinner amstellodamois afin que je teste la gastronomie locale.
Alain Souchon résonnait dans les enceintes (véridique) et j’ai tâché d’en faire abstraction pour apprendre quelques rudiments de néerlandais (Mag ik een biertje = puis-je avoir une bière, donc). Croquette et meatballs validés, sans être dingodingues. Par contre le olliebollen (beignet au sucre, en gros) du Marché de Noël, j’en reprendrais bien !
IMG_20141129_132215

Après ça il était déjà 17h, donc il faisait nuit, et qu’est-ce qu’on peut bien faire un vendredi quand il fait nuit ?! Admirer les installations du Amsterdam Light Festival bien sûr !

P1240559
Donc à 17h15, nous étions à l’apéro au bord d’un canal, pour un open bar des plus sympathiques où nous avons causé meurtres et kidnapping à base de « WHAT THE FUCK !? ». (Oui parce que c’est important d’avoir des amis qui vous hébergent mais c’est quand même mieux s’ils ont également des plans d’alcool gratos).

A 19h nous étions dans un second open bar où je me suis désaltérée à la Despé, comme au temps de mes sweet sixteen, et à 21h, l’ambiance (ainsi que le taux d’alcoolémie) était assez trompeuse pour me donner l’impression que les douze coups de minuit avaient déjà sonné depuis longtemps.

(Je recommande donc le Coco’s dont la playlist allie joyeusement les Spice Girls à Dr Dre et Ace of Base à Jay Z)

 

Advertisements

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s