Whisky Time

[UNITED KINGDOM PART VI]

Mercredi le temps est maussade quand nous repartons en direction d’Édimbourg. Nous traversons la campagne vers les Cairngorns mais je crois que je suis complètement blasée suite aux paysages de la veille.

P1010134

IMG_20151007_103020

Etant donné qu’il pleut, l’excuse est toute trouvée (si tant est qu’il en fallait une) pour faire une pause dans une distillerie de whisky : celle de Dalwhinnie, la plus haute d’Ecosse.

L’odeur, dès le parking, ne laisse pas trop de doute sur la production locale.
La visite est menée par Jeff, un sympathique et compréhensible écossais, qui nous fait le tour du propriétaire et nous explique la fabrication. Ça complète bien ma découverte de la brasserie brugeoise et le tout se termine bien évidemment par une dégustation.
N’étant pas une experte, je ne saurais qu’en dire, mais vu que c’est du 15 ans d’âge (et le prix de la bouteille), il doit pas être trop mal !

En plus, on a le droit de repartir avec notre petit verre floqué Dalwhinnie en souvenir et ça, ça fait toujours plaisir.

IMG_20151008_000634

Nous nous restaurons dans le seul snack des environs, qui s’avère être THE HIPSTER PLACE TO BE : ils vendent des boites de céréales !

A Blair Atholl, nous allons visiter le Blair Castle. Une accalmie nous permet de flâner dans les jardins, de voir des vaches à poils longs, un cerf et des biches, ainsi que de fraterniser avec un paon.

IMG_20151007_152703

P1010138

P1010147

P1010162

Le cerf ci-dessus a déjà une place réservée auprès de ses ancêtres.

C’est grand et plutôt classe, tu imagines bien des damoiselles se faire trousser dans les buissons lors de surprises parties victoriennes.
La visite du château est valable. Ça faisait un bail que j’avais pas fait ce genre de truc, c’est plutôt marrant (sauf l’ours polaire borgne de l’entrée qui m’a vraiment fait flipper).

Il commençait à être sérieusement l’heure de rentrer à Édimbourg pour rendre la voiture et c’est un coucher de soleil éclatant qui nous a accompagné pour ces derniers kilomètres.

IMG_20151007_183414

Après avoir posé nos baluchons au Caledonian Hostel (qui ressemble à un immense squat et dont la propreté ne semble pas être la priorité) (sans compter les portes de douche en verre) (transparentes donc) (#convivialité), nous avons fait quelques pas dans Édimbourg, mais on ne peut pas dire qu’on aura vu grand-chose, à part le château qui à l’air bien joli, et The Hanging Bat qui a un large choix de bières.

Jeudi matin, l’aéroport sous le soleil, le temps d’observer une dernière fois les hommes en kilt (à l’unanimité, nous déclarons que le kilt est putain de sexy), je serais bien restée quelques jours de plus.

Je me console en m’imaginant relire Harry Potter au coin du feu. Ça va être bien. Ouais, ça va être bien.

Bières testées :
– London Pride (blonde très correcte)
– Howling Pills (bohemian lager)
– London Porter (ma nouvelle bière préférée)
– Tyskie (blonde de punk à chien)
– Newcastle Brown Ale (toujours un plaisir)
– Drop Kick (blonde écossaise)
– Guinness (#classic)
– Orken Gold (blonde écossaise numéro 2)
– Dry Stout (brune appréciable)
– Et d’autres dont je n’ai pas noté les noms.

Bande son : 
– The hawk is hawling – Mogwai
– Overgrown – James Blake
– I forget where we were – Ben Howard

Bonus tracks

IMG_20151002_114725

P1000983

IMG_20151003_130242

P1010020

P1010062

P1010064

IMG_20151006_152343

P1010110

P1010124

Advertisements

2 thoughts on “Whisky Time

  1. J’ai éclaté de rire en lisant ton dégoût pour l’ours polaire. Je l’avais oublié !! 🙂
    Y’avait aussi les poupées mortes qui portent des bébés qui étaient pas mal !

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s