OK, on est chauds ! [Soundcheck #35]

 

Ma dernière tentative de concert à l’aveugle n’ayant pas été une franche réussite, j’écoute désormais minimum un morceau de chaque groupe que je compte aller voir avant de prendre ma place #méfiance.

C’est donc tout à fait sereine que je me rends sur le port pour Djokovic et The Callas.

 

Les premiers entrent en scène, parés de marinières pour la moitié d’entre eux, les guitares et basse sanglées bien haut sur le torse, ce qui, d’après mon expérience, est un gage de qualité.
Musicalement, on pourrait les situer dans un mélange de noise, math rock et un poil de shoegaze, je suis absolument ravie. (J’apprendrai plus tard que deux des membres font également partie de Bantam Lyons, un gage de qualité évident)
Par contre niveau chant, il va vraiment falloir bosser, parce que la justesse, si elle n’est pas toujours indispensable, c’est quand même plus agréable pour l’auditeur.

J’ai un doute sur leur provenance quand le chanteur affirme que ça fait plaisir d’être à la maison alors que leur Bandcamp les situe à Nantes. L’accent et l’humour balayeront vite  cette interrogation, on a clairement affaire à des brestoâs.

Eclusant des 16 en cannettes tels des apprentis chiens de talus, la bonne humeur est au rendez-vous et les potes présents dans la salle ne se privent pas pour brailler leur soutien comme il se doit.
Tous le milieu hipstero-brestois est présent (soyons honnêtes, ça remplit pas une salle), il est 21h30, la nana devant moi ne tient déjà plus debout mais parvient elle aussi à grogner son contentement entre les morceaux.

Essai transformé pour Djokovic donc (je tente une métaphore sportive qui n’ait pas déjà été faite à leur sujet).

 

On passe à The Callas, groupe de rock grec, ce qui en fait une curiosité en soi.

2 mecs, 2 nanas, dont une à la batterie, à ce rythme-là je n’aurais même plus besoin de le souligner comme une rareté !

La danseuse ivre de la première partie a déclaré forfait pendant le changement de plateau, mais elle a été remplacée par un de ses collègues des alcooliques notoires.
(Le concert se déroule à Brest, ville créatrice du Défi Brestois, un challenge quasi insurmontable qui consiste à ne pas boire une goutte d’alcool pendant trois jours) (Rappelons ici à toutes fins utiles que le cidre et la bière ne sont pas des alcools)

Disons le franchement, je n’ai été qu’à moitié convaincue. Il y a de très bons morceaux (sans doute ceux que j’avais écouté sur Youtube) et d’autres qui semblent assez datés, sans réelles nuances ni émotion.
Au final, le set d’1h30 m’a paru un peu long.

Au bout d’une heure j’ai quand même été super soulagée de trouver enfin à qui me faisait penser le chanteur : Juan, un des profs dans Un, Dos, Tres (nous ne qualifierons pas cette référence de ringarde ni de honteuse mais de « pop culture ») (le genre de terme qui te permet de regarder la nouvelle saison de La Fête à la maison sur Netflix sans aucune culpabilité) (ce que je n’ai pas fait, je précise) (récemment j’ai découvert Philippe Jaenada, qui utilise énormément de parenthèses dans ses romans) (j’ai bien aimé).

 

A l’issue du concert, l’esprit un peu embrouillé dans des sentiments contradictoires concernant ce que l’on vient d’écouter, une seule question se pose pour le démêler : « Est-ce que ça valait le coup de louper Koh Lanta ? ».
Globalement la réponse est oui (parce qu’on peut toujours le mater en replay le lendemain).

 

La soirée se poursuit au Vauban, avec un DJette pas franchement convaincante, puis au Baroombar, haut lieu de la nuit brestoise since on ne sait plus quand.
L’adresse a changé, l’ambiance est sans doute un peu moins crasseuse, mais le fumoir, pardon le « salon fumeur », d’1m90 de hauteur de plafond, sans extracteur, me rappelle mes plus belles heures asthmatiques.

Il est 6h, Brest ne s’éveille pas du tout, et moi je vais me coucher.

Advertisements

2 thoughts on “OK, on est chauds ! [Soundcheck #35]

  1. Pingback: Noise! [Soundcheck #36] | On n'est pas venu là pour beurrer des sandwichs

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s