Les ogres

Léa Fehner.

LesOgres

Profitant d’un week end de trois jours bien mérité (ça fait quand même déjà 15 jours que j’ai repris une activité salariée), j’ai traîné mes guêtres jusqu’à l’UGC des Halles qui projetait les Ogres de Léa Fehner.

(Si vous ne savez pas de quoi ça parle, la bande annonce pourra vous aider)

 

C’est un tourbillon. Dévastateur. De joie, de malaise, d’amour, d’humiliation.
La vie puissance 4.

J’y ai vu un parallèle avec Belgica de Felix Van Groeningen, ce refus de la tiédeur, cette générosité dans les regards, ces corps poreux.
Des ogres donc, qui embrassent la démesure, débarrassés de toute pudeur, n’ont peur ni de hurler, ni de l’ivresse, ni de se battre. Pour un mot. Pour la dignité. Pour rien.
Ces individus à l’énergie baroque, qui rebondissent les uns avec/contre les autres.
Ils s’ébattent au beau milieu des carcans, font la nique aux tabous, sont rattrapés par eux, poussent comme des herbes folles, rient à en pleurer, brûlent les chandelles par tous les bouts.

Au final bien sûr, des êtres prisonniers de leur rôle, de cette injonction de liberté, de faire rêver, d’être des saltimbanques modernes.

La caméra, immergée en plein cœur des scènes, ainsi que l’accordéon de Philippe Cataix, épousent formidablement ces états contradictoires, de ceux qui ont choisi de faire un pas de côté.
Et les comédiens, dont la plupart font véritablement partie de la troupe de théâtre itinérante, sont éclatants.

Je n’ose imaginer ce qu’a pu être l’enfance de Léa Fehner, vécue dans ce bordel intense, elle en tire en tout cas magnifiquement partie via son film.

(Et le lustre à shots du Cabaret Tchekhov envoie pas mal de rêve !)

Advertisements

2 thoughts on “Les ogres

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s