La foule sort de mes veines [Soundcheck #46]

[Les Innocents]

FESTIVAL DU BOUT DU MONDE, JOUR I

Il y a six ans, j’avais pris la décision de ne plus aller au Festival du Bout du Monde.

Non pas parce que l’ambiance est mauvaise (oh non), non pas parce que le site est moche (oh non), mais parce que dans la vie il faut faire des choix, et payer pour voir Alpha Blondy une énième fois ne faisait plus partie des miens.

 

Le Festival du Bout du Monde ça reste tout de même mon premier festival avec les copains, le pogo de la Ruda Salska où j’ai failli perdre un œil, le concert démentiel de Manu Chao & Radio Bemba, la prairie qui fait les chœurs de Sacco & Vanzetti avec Joan Baez, le dernier concert d’Ibrahim Ferrer avant sa mort, bref de chouettes souvenirs (et beaucoup trop d’artistes qui emploient les termes « jah jah rastafaraï » au premier degré).

 

Cela dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis (je me fais fort d’être loin d’une imbécile si c’est le seul critère), le soleil étant prometteur, les copains présents  et la programmation légèrement réorientée vers mes goûts, j’ai repris le chemin de la presqu’île cette année.

Rien que pour dévaler le Menez Hom et surplomber la Baie de Crozon, ça vaut le coup d’y aller.

 

Les contrôles de gendarmerie et les bouchons promis n’étant finalement pas au rendez-vous, j’ai rejoint assez rapidement le site dont j’avais oublié la petitesse ! C’est tellement mignon ! Et tellement plaisant de garer ta caisse à 10 minutes de marche du camping. Le luxe.

Qui s’arrête à peu près là. Nous noterons notamment un énorme problème de sanitaire (5 toilettes sans PQ par camping de 1000 personnes, c’est peu).

IMG_20160807_093014

Si je suis venue dès le samedi, c’est plus grâce à des circonstances tarifaires avantageuses que pour la programmation, qui, clairement, représentait à peu près tout ce qui me laisse de marbre (ou me donne envie de me tailler les veines avec un couteau en plastique).
Mes considérations artistiques sur cette première journée seront donc réduites.

 

Jeremy Loops, tout en faisant la queue pour acheter les tickets boissons (le cashless est bien loin). Je pense que c’est pas mal, une sorte de folk country enthousiaste, en tout cas il avait la patate et son backer aussi.

Les Innocents, que j’étais pas mécontente de voir à la base.
Oui, bon…
Franchement, je suis désolée de le dire mais c’était assez lamentable. J’ai eu l’impression d’assister à un karaoké (à leur décharge, le son était mauvais), il n’y avait aucune ferveur dans le public, même quand ils ont chanté Un autre Finistère qui aurait dû nous coller des frissons à tous…

 

Et pendant ce temps-là, des chevaux, des dragons, des DSK en peignoirs léopard bien dégueu, des anges, un Karl Largerfeld, des fées, des super-héros, des bagnards traversaient la prairie.

 

Bears of legend ça avait l’air pas mal (là je réécoute et je me dis que j’ai peut-être loupé un truc), de la folk québécoise que j’ai entendu de très loin avant de filer vers le seul artiste que j’avais envie de voir.

 

Bachar Mar-Khalifé donc, qui a d’abord commencé par me faire peur. Je ne connaissais que quelques morceaux, plutôt électro et festif, alors les 20 premières minutes planantes et jazzy m’ont un peu ennuyée. La suite fût carrément plaisante, fidèle à ce que j’attendais, et je crois qu’un concert entier serait utile pour un avis définitif (les artistes qui jouent sur la petite scène et dans le chapiteau font deux sets de 40 minutes seulement).

Depuis j’ai acheté l’album que j’aime beaucoup.

 

Fred Wesley (tromboniste méga célèbre dans le milieu) (autant vous dire que j’ai entendu son nom pour la première fois il y a 6 mois) dont le set était pas mal, même si c’est vraiment pas ma came.

 

Point d’orgue de la journée : le concert de Tiken Jah Fakoly.  Dont le pays va toujours mal apparemment.

Je crois qu’il y a vraiment des limites à ce que l’on peut s’imposer.
C’est pourquoi j’étais ravie de trouver une autre personne de la #Team84 dotée d’oreilles en état de marche, avec laquelle je me suis barrée avant la fin du set pour rejoindre mon duvet.

Advertisements

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s