Ceci est à nouveau un top 9.

Alerte dégringolade dans ma vie de cinéphage ! Rien ne va plus et je n’ai pas eu l’occasion de faire mes jeux…
Alors que j’oscille généralement autour de 70 films vus, cette année je n’en ai vu « que » 53.

Entre le 24 novembre et le 24 décembre 2017, je n’ai pas été au cinéma une seule fois. Cela faisait probablement 15 ans que je n’avais pas connu une telle période d’absence.

Les raisons sont multiples, mais je compte bien me rattraper en 2018 !

Malgré ce panel un peu moins étoffé que d’habitude, je distingue 9 films du lot.

 

Parce que l’audace est multicolore.

Pour l’alliage de l’humour et de la mignonnerie.

Pour la chaleur sourde de l’orangé.

Parce que la moiteur suffocante vient à bout de tout.

Pour Jimmy Sommerville et l’Histoire.

Pour le mindblowing.

Pour l’éloquence.

Parce que le classicisme est efficace.

Parce que James Mc Avoy.

 

Avec aussi des petites mentions spéciales à Logan lucky de James Mangold, Grave de Julia Ducournau, Baby driver d’Edgar Wright, Petit Paysan d’Hubert Charruel et Santa & Cie d’Alain Chabat.

Et pour l’ennui, l’agacement : Certaines femmes de Kelly Reichardt, Les filles d’Avril de Michel Franco.

Advertisements

One thought on “Ceci est à nouveau un top 9.

  1. Alors je n’ai quand même vu aucun de ces films, à part Split que j’ai détesté, malgré Mc Avoy… Je vais avoir des trucs à regarder du coup. (oui, je te lis super souvent (sorry))

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.