Taide

[HELSINKI PART VIII]

De retour sur le continent, j’ai mis le cap sur Kallio (un quartier en devenir selon le Lonely) avec en tête les gâteaux du Good life coffee. Une fois de plus, je dirai que les guides sont un poil en avance sur leur temps, parce que je comprends bien l’idée, mais pour l’instant, ça reste un quartier sans intérêt particulier.

Et que dire du café en question, où j’ai acquis le seul cookie restant (et pour cause, il était 17h30, j’ai vite été mise à la porte car ça fermait à 18h !).

Pour contrer ce problème d’horaires, j’ai tenté d’aller découvrir Puu Vallila, « petit quartier ouvrier de charmantes maisons colorées bâties dans les années 1910 qui vous fera voyager dans le temps ».
30 minutes pour trouver cette putain de rue avec quatre maisons en bois, c’est un NON.

J’ai ensuite passé de nouveau une bonne demi-heure à chercher les bars recommandés par le saint Lonely, en pure perte pour la plupart. J’ai fini par tomber sur celui qui vend les pintes les moins chères d’Helsinki (on aime, on vous en parle), où je me suis hydratée en plein soleil, au milieu des bikers et autres spécimens de la faune locale.

Jeudi je commence par le Helsinki Art Museum. Qui n’ouvre pas avant 11h. J’ai un petit problème d’adaptation au rythme finlandais…

J’ai un plan B : le cimetière de Hietaniemi en bord de mer. Je vous la fait courte, il n’entrera pas dans mon top 5.

Je longe la côte jusqu’à la plage du même nom. J’entends qu’il soit agréable d’avoir accès à ce type d’agrément quand on vit en ville, mais je ne suis pas sûre que j’irais me baigner là (j’ai quand même goûté l’eau avec la main, surprise : elle était froide).
Étant donné qu’elle était vide en plein mois d’août, j’imagine que je ne suis pas la seule a être réticente.

Je retourne dans le centre faire un tour au Musée de la ville d’Helsinki. Il y a un étage temporairement dédié au thème Helsinki Clubbing, qui donne fort envie de faire la fête plutôt que de mater des tonnes de photos de gens qui la font.

Pour le déjeuner, je crois avoir trouvé le bon plan de la semaine à The Cock, avec buffet + café + pancakes pour 13€. Sauf qu’il n’y a plus de pancakes (une sombre histoire d’horaires…………..).
Mais il y a The boy is mine de Brandi & Monica en fond sonore, alors ça passe.

 

J’enchaîne avec l’expo de David Hockney au Taidehalli. Clairement c’est les œuvres mineures qui sont aux murs (pour 14€, c’est pas forcément un bon plan), mais j’ai trouvé ça assez intéressant (notamment les interviews vidéos) et un tableau m’a particulièrement parlé !

Grâce à mon instinct mélomane, sans le savoir, je suis à Helsinki le jour de la fête de la musique (qu’ils appellent Nuits des Arts mais nous ne sommes pas dupes). Pour l’occasion, l’entrée au Kiasma est gratuite à partir de 17h. Ô joie, je peux donc y retourner pour profiter pleinement de l’expo de Grayson Perry.

C’est assez fascinant cet art de la tapisserie, mêlé à des préoccupations / sujet très actuels et à la pop culture. Vu la taille et l’abondance de détails de chaque œuvre, il y a moyen de passer des heures à déchiffrer chaque centimètre.

En parallèle, il y a des concerts dans le hall du musée. J’ai loupé le set de Cledos, un rappeur finlandais qui doit être un peu connu vu le nombre de selfies qu’il a fait en sortant (rattrapage grâce à Spotify, c’est pas mal).

Sur le parvis du Conservatoire voisin, il y a un karaoké géant. C’est assez marrant, même si la plupart des gens choisissent des chansons finlandaises sur lesquelles je serais bien incapable de placer ma voix (qui eût cru qu’il y avait une telle production musicale dans ce pays !?).

Je traverse la ville pour me rendre sur la place de la cathédrale et assister à The Human Net dont j’avais vu les répétitions.

Je m’accorde une bière dans la cour d’un bar en attendant le début du spectacle. Je pleure une larme de sang quand je vois le prix du demi et déguste précieusement chaque goutte.

Heureusement, la beauté de La Fura dels Baus devant la cathédrale efface toute trace d’amertume.
(Ça ne rend rien en photo)

Le chemin dans l’autre sens, pour rentrer dormir, m’a permis de découvrir d’autres perles, dont un groupe de teenagers bien mis #girlsboysband.

Advertisements

One thought on “Taide

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.