Ceci est quasiment un top 10

Cette année c’est la débandade : seulement 51 films au compteur.
Il faudrait que je tienne en parallèle le compte des concerts / spectacles vivants auxquels je me rends pour voir s’il y a une corrélation…

J’ai néanmoins vu de quoi faire un top 2018.

Pour la fureur de vivre.

Parce que ces gens, je les ai connus.

Pour Léa Drucker et Denis Ménochet.

Pour l’amour malgré tout.

Parce que l’adolescence est une plaie qu’on ne souhaiterait revivre.

Pour le sensible.

Pour les boucles de Timothée Chalamet et les mollets d’Armie Hammer.

Pour le bleu de la nuit.

Parce que l’Angleterre.

Bonus vu lors de sa sortie belge à Bruxelles (techniquement un film 2019 en France) 

Parce que l’amour ne suffit pas.

Advertisements

Exprime-toi !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.